Transformation des matières de la forêt

Pages: 
12
Version imprimable
Les forêts de Colombie-Britannique fournissent les matières premières pour la fabrication par les Premières Nations de nombreux articles : vêtements, costumes de cérémonies, objets en vannerie, récipients et œuvres d'art. Les matériaux introduits aux débuts de la traite des fourrures, comme les perles et les étoffes, furent également intégrés à cette production riche et variée. Ces traditions artistiques se poursuivent.

Motifs perlés et broderies des forêts froides

Les peuples de langue athapascane qui vivaient dans les forêts froides transformaient les matériaux du commerce, comme les perles et les étoffes, en articles à la fois pratiques et esthétiques.

 

Image 1
Voici une photographie d’une paire de bottes avec une bordure en fourrure et de la broderie.

Image 2
Voici une photographie d’une jambière faite de cuir, de perles et de tissu.

Image 3
Voici une photographie d’un sac sekani fait de perles, de tissu et de cuir. Il y a une option pour agrandir l’image.

Image 4
Voici une photographie d’un sac à tabac ou à projectiles fait de perles, de tissu et de cuir. Il y a une option pour agrandir l’image.

Image 5
Voici une photographie d’un sac tahltan fait de perles, de tissu et de cuir. Il y a une option pour agrandir l’image.

Image 6
Voici une photographie d’un sac blanc kacha en tissu et en cuir et des fleurs rouges brodées au fil. Il y a une option pour agrandir l’image.

Image 7
Voici une image d’une veste dene-thah fait par Mme Harry Dickie, de Nelson Forks. La veste est faite de fils à broder, de fourrure et de peau de castor. Il y a une option pour agrandir l’image.

Image 8
Voici une photographie d’un sac pieuvre de style athapaskan fait de tissu et de perles.

Album de photo
Transformation des matières de la forêt - 
12